< NFC15100
Zone de Texte: La  NFC15-100  en bref.

Accueil

Sommaire

Schémas

 

 

Salle de Bain

Liens Electricité

Liens Divers

Chauffage

Sèches Serviettes

Plancher Chauffant

Prises & Inters

Les Normes

Tableaux

Domotique

V.M.C

Ventilation

Référence incontournable pour tous les professionnels de l'électricité, la nouvelle norme NF C 15-100.

La Norme NFC 15-100  à change à partir du 1er juin 2003.

Depuis le 5 Décembre la nouvelle édition de la NFC 15- 100 est disponible, caractérisée par la couleur violette de sa couverture. Elle s'appliquera a toutes les installation des bâtiments dont la demande de permis de construire sera déposée a partir du 1er Juin 2003.   Il s'agit de la norme officielle régissant la sécurité relative aux installations électriques basse tension. L'installation de votre maison (ou appartement) doit être conforme a cette norme.
Lors de la mise en service d'une nouvelle ligne (construction neuve par exemple), EDF exige que l'installation réponde a cette norme. Pour cela le CONSUEL (organisme indépendant charge de la vérification des installations électriques) devra passer vérifier l'installation et délivrera une attestation de conformité.
  La nouvelle version de la norme NF C 15-100 prend en compte l'évolution des besoins des usagers, des matériels électriques et des techniques de mise en ouvre.
Homologuée le 5 novembre 2002 par le directeur de l'Afnor, la nouvelle norme NF C 15-100, éditée par l'UTE (Union technique de l'électricité), s'applique a tous les permis de construire déposes âpres le 31 mai 2003. Intégrant les deux amendements et les 45 interprétations de l'ancienne version.
Promotelec a mis a jour 3 de ces documents conformément a ces nouvelles dispositions :


*  LOCAUX D'HABITATION (20eme édition - mars 2003)

*   L'ESSENTIEL (juin 2003)

*  IMMEUBLES COLLECTIFS D'HABITATION (5eme édition - juillet 2003)        

 

 

 

 

                 Pour commander un ouvrage Promotelec

L'éclairage:

 

Nombre minimal de circuits d'éclairage :
- au moins 2 circuits pour logements de S ? 35 m2

Répartition des points d'éclairage :

 

- 1 par local (dans le séjour, les chambres et la cuisine, il est au plafond)

- 8 par circuit (pas de changement)

- La présence d'un point d'éclairage en plafond dans le séjour, la cuisine et chacune des chambres, devient obligatoire.

Dans le cas de spots ou bandeaux lumineux, on compte un point  d'éclairage par tranche de 300 VA

 

 

L'éclairage extérieur :

 

- 1 point par entrée principale et de service (peut être alimente par un circuit intérieur) - pour un circuit d'éclairage non attenant au bâtiment, un circuit spécialise doit être prévu

 

 Installation d'appareillage manuel de commande :


- généralement place prés d'1 porte, a portée de la main, du cote de l'ouvrant.
- hauteur comprise entre 0,80 m et 1,30 m, au-dessus du sol fini

 

 

Commande couloirs et circulations par dispositif de commande manuel place :


-a moins d'1 m de chaque accès, si ce dispositif ne comporte pas de voyant lumineux.
-a moins de 2 m de chaque accès, si ce dispositif comporte 1 voyant lumineux.

 

Boites de connexion DCL (Dispositif Connexion Luminaire):

Boite de connexion DCL:
- obligatoire si la canalisation est encastrée.
- non obligatoire si la canalisation est en saillie et si le matériel est pourvu de bornes de raccordement réseau (ex. hublot) 

 - DCL obligatoire dans tous les locaux, excepte :
> extérieur.
> volume 0 - 1 et 2 de la salle de bains.
> buanderie.

Détail d'une boite connexion DCL:

A. Boite d'encastrement
B. Couvercle DCL
C. Piton (pour centre)
D. Fiche douille ( provisoire essai chantier )
E. Fiche DCL ( pour luminaire définitif ) en attente sur Fiche douille

 

   Nombre de

Circuits Spécialises

Pièces de l'habitation fonctions

 Foyers lumineux fixes

Prises 16A Simple

Prises 16 A

Prises ou Boite  

32 A 

 Séjour

 1   (Plafond)

 5

(1 par tranche de 4m2)

 

 

 

Chambres 

1   (Plafond)

 3

 

 

 

Cuisine 

 1   (Plafond)

                                  

(dont 4 au dessus du plan de travail)

 

 

 1

Salle d'eau 

 1

(plafond ou applique)

 1

 

 

 

 Entrée, Dégagement

 1

(plafond ou applique)

 1

 

 

 

 WC

 1

(plafond ou applique)

 

 

 

 

 Cellier

 1

(plafond ou applique)

 1

 

 

 

 Accès donnant sur l'extérieur

 1

(Plafond ou applique)

 

 

 

 

Cave ou Sous-sol de maison individuelle

 1

(Plafond ou applique)

 1

 

 

 

 Lave linge

 

 

 

 1

 

 

Sèche linge

 

 

 

 1

 

 

Four ou congélateur

 

 

 

 1

 

 

         Lave  vaisselle

 

 

 

 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Autres circuits specialisees a mettre en oeuvre si les applications sont prevues :
- chauffe-eau
- chaudiere et ses auxiliaires
- pompe a chaleur
- climatisation
- appareil de chauffage salle de bains (par ex. seche-serviette)
- alarmes .
- VMC 
- Congelateur : si l'emplacement est defini, prevoir 1 circuit specialise avec 1 dispositif differentiel 30 mA specifique, de preference a immunite renforce type HI.

 

Autres circuits spécialisées a mettre en œuvre si les applications sont prévues :
- chauffe-eau
- chaudière et ses auxiliaires
- pompe a chaleur
- climatisation
- appareil de chauffage salle de bains (par ex. sèche-serviette)
- alarmes .
- VMC 
- Congélateur : si l'emplacement est défini, prévoir 1 circuit spécialise avec 1 dispositif différentiel 30 mA spécifique, de préférence a immunité renforce type HI.

Haut de Page

Menu

Haut de Page

Menu

Haut de Page

Menu

La Protection différentielle:

 

Tous les circuits de l'installation doivent être protèges par un dispositif différentiel résiduel (DDR) 30 mA                             

Protéger par des 30 mA différents les circuits éclairage et les circuits prises de courant, l'ensemble des circuits de chauffage, y compris le fil pilote, est place sous un même 30 mA.

Pour préserver l'utilisation d'au moins un circuit dans une même pièce, il est recommande de protéger les circuits des prises de courant et d'éclairage, par des DDR différents.

La protection différentielle des circuits extérieurs alimentant des installations non fixées au bâtiment doit être distincte de celle des circuits intérieurs.

 

Lorsque l'emplacement du congélateur est défini, il convient de prévoir 1 circuit spécialise avec 1 dispositif différentiel     30 mA spécifique a ce circuit, a immunité renforcée de type HI.

 

 

Tableaux choix des interrupteurs différentiels :

 

Définitions:

 

Type AC : type de différentiel ne détectant que les courants de défaut sinusoïdaux.

 

Type A : type de différentiel détectant aussi les courants de défaut a composante continue (courants pouvant être génères par l'électronique de puissance) 

 

Type HI : différentiel a Haute Immunité, réduisant les déclenchements intempestifs dus a des perturbations haute fréquence

 

DDR : Dispositif Différentiel a courant Résiduel

Haut de Page

Menu

Protection contre la foudre

 

Densité de foudroiement et niveau kéraunique

Le savez-vous ? Sur le seul territoire français la foudre frappe entre un à deux millions de coups par an. Une cinquantaine de personnes sont foudroyées chaque année et les dégâts économiques dus à plusieurs milliers d'incendies sont considérables.
Mais, toutes les zones géographiques ne sont pas concernées de façon uniforme. Deux paramètres facilitent les classifications :


- La
Densité de foudroiement (niveau Ng) définit le nombre d'impact foudre par an et par km2 dans une région.
- Le
Niveau kéraunique (niveau Nk) définit le nombre de jour d'orage par an.

Ces 2 paramètres sont liés par une relation approximative : Ng = Nk/10

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le parafoudre est obligatoire dans certaine région** ou le niveau kéraunique* est élève.

Il est recommande d'installer un parafoudre sur le circuit de communication lorsqu'un parafoudre est mis en œuvre sur le circuit de puissance.

* Niveaux kéraunique (nombre de jour par an ou l'on entend le tonnerre en France)

** Liste des départements: - 25 - 26 - 39 - 71 - 73 - 74 - 69 - 63 - 42 - 43 - 01 - 04 - 05 - 06 - 07 - 48 - 38 -  12 -  13 - 66 - 83 - 84 - 30 - 34 - 24 - 33 - 40 - 47 - 2A - 2B.

Les zones AQ2 sont en Rouge et AQ1 sont en Jaune sur la carte (voir carte)

1) Cette disposition n'est pas applicable lorsque les lignes aériennes sont constituées de conducteurs isoles avec écran métallique relie a la terre ou comportant un conducteur relie a la terre.


(2) Toutefois, l'absence d'un parafoudre est admise si elle est justifiée par l'analyse du risque définie dans le guide UTE C 15-443

Haut de Page

Menu

Les Prises de Courants:

 

Le nombre de socles a été modifié :

- dans le séjour avec 1 socle par tranche de 4 m2 avec un minimum de 5 (au lieu de 5 quelle

que soit la surface)

- dans la cuisine avec 6 socles (au lieu de 4) dont 4 au-dessus des plans de travail.

· 1 socle à proximité de chaque prise communication (téléphone, télévision)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Décompte des socles de prises de courant montées dans 1 même boîtier (771.314.2.1): 
 * ensemble de 1 ou 2 socles = 1 socle.
 * ensemble de 3 ou 4 socles = 2 socles.
 * ensemble > à 4 socles        = 3 socles.

 

La fixation par griffes est interdite à partir du 1er juin 2004.

 

Installation des socles de façon à ce que l’axe des alvéoles soit au moins à 50 mm au-dessus du sol fini pour les

socles < 32 A et 120 mm au moins pour les socles 32 A.

 

Tous les socles 16 A doivent être du type à obturation, soit installés avec l'axe des alvéoles placé à 1,40 m ou plus du sol fini, soit munis d'un volet de protection.

 

Limitation du nombre de socles de prises de courant 16 A, non spécialisées dans un même circuit (771.314.2.1)

 * 5 prises, si conducteurs 1,5 mm²

 * 8 prises, si conducteurs 2,5 mm²

 

Protection circuits prises de courants (771.533 Tableau 771F)

 * Conducteurs 1,5mm² = Disjoncteurs de 10 ou 16 A  ( Fusible non autorisé)

 * Conducteurs 2,5mm² = Disjoncteurs de 16 ou 20 A  ( Fusible 16 A autorisé)

 

Prises de courant commandées (771.465.1)

 * Chaque socle est compté comme 1 point d'éclairage

 * Alimentation par les circuits éclairage

 * Courant nominal socle = 16 A

Dispositif de commande

 * 2 socles au plus placés dans la même pièce : utilisation d'un interrupteur

 * plus de 2 socles : utilisation de Télérupteur, contacteur ou similaire.

Recommandation de repérage des socles.

Haut de Page

Menu

Les Circuits Spécialisés

 

Chaque gros électroménager doit être alimenté par un circuit spécialisé. au moins 4 circuits spécialisées doivent être prévus (771.314.2.2)

 * 1 circuit cuisson
 * 1 circuit alimentation cuisinière ou plaque cuisson seule sur boite de connexion ou prise 32A mono ou 20 A tri.  

 * 3 circuits avec socle de prise de courant 16 A pour alimentation d'appareils du type : 
       Lave-linge, lave-vaisselle, sèche-linge, four indépendant, congélateur.

Lorsque l'emplacement du congélateur est défini, il convient de prévoir 1 circuit spécialisé avec un dispositif différentiel 30 mA spécialisé à ce circuit, de préférence à immunité renforcée type HI.

Type HI : différentiel à Haute Immunité, réduisant les déclenchements intempestifs dus à des perturbations haute fréquence

D'autres circuits spécialisés sont à mettre en œuvre si les applications sont prévues (771.314.2.2)

·        Chauffe-eau, chaudière et ses auxiliaires, pompe a chaleur, climatisation.

·        Appareil de chauffage salle de bain (ex. Sèche serviette).

·        Circuits extérieurs (alimentation d’une ou plusieurs utilisation non attenante au bâtiments, (ex. éclairage jardin, portail automatique,…)

·        Alarmes.

·        VMC lorsqu’elle n’est pas collective.

Haut de Page

Menu

Prises de Communication et de Télévision

 

Nombre minimal de prises de communication

 * Au moins 1 socle par pièce principale et cuisine

 * Minimum de 2 socles pour petit logement.

 

Nombre minimal de prises télévision (771.559.6.1.2)

 * Logement de surface = à 100 m² : au moins 2 socles

 * Logement de surface > à 100 m² : au moins 3 socles

 * Logement de surface = à 35 m² : 1 seul socle admis

 * Chaque socle doit être desservi par une canalisation provenant du tableau de communication de la Gaine Technique 

 * Logement (GTL) : installation de façon à ce que l'axe des socles soit au moins à 50 mm au-dessus du sol fini

 * Fixation à griffes non admise

 * Pour les prises mixtes (BT + communication), une cloison doit  séparer les 2 socles. L'intervention sur un des socles doit pouvoir être effectuée sans  

    intervention sur l'autre

  * Prises de communication et télévision non admises dans les volumes 0,1 et 2 des locaux contenant un baignoire ou une douche.

Coffret DTI

Haut de Page

Menu

Le Chauffage électrique

 

 

Tous les appareils de chauffages se branchent sur le réseau électrique 230 V, ils nécessitent une prise spéciale (prise de sortie de câble).

 

Il est formellement interdit de procéder sur ces lignes à de quelconques dérivations pour d'autres utilisations telles que prise de courant ou éclairage.

 

La section des conducteurs est fonction de la puissance qu'ils doivent supporter.

* Section minimale des conducteurs de cuivre;

 1,5mm²  --> maxi 2250w  

 2,5mm²  --> maxi 3500w  

 4 mm²    --> maxi 4500w  

 6 mm     --> maxi 7250w  

 

L’ensemble des circuits de chauffage, y compris le fil pilote, est placé en aval d’un même DDR 30mA

 

 - Le sectionnement du fil pilote doit être prévu. ( 771.462.2)

Sectionnement réalisé à l'origine de chacun des circuits de chauffage par dispositif de protection.

 

Possibilité d'avoir le sectionnement:

-1- Soit en association avec un interrupteur général de chauffage

-2- Soit par un dispositif indépendant, le dispositif de protection dédié à la gestion d'énergie pouvant remplir cette fonction.

 

Si sectionnement indépendant, obligation de marquage "Attention fil pilote à sectionner" :

 

 

Exemple d’installation

La Salle de Bain:

 

 

 

 

 

 Consultez la page Salle de Bain

 

Section des Conducteurs

 

 

Tout circuit doit être protégé par un dispositif de protection dont le courant assigné maxi est égal à la valeur indiqué dans le tableau ci dessous.(771.533)

Gaine Technique Logement ( GTL)

 

 

 La GTL regroupe en un seul emplacement toutes les arrivées courants forts et courants faibles. Elle doit permettre des extensions de l’installation électrique aussi aisées que possible et faciliter les interventions en toute sécurité.

 

La GTL est située :

- soit à l’intérieur du logement, de préférence à proximité d’une entrée principale ou de service.

- soit dans un garage ou local annexe

Si la GTL comporte le dispositif de coupure d’urgence, elle doit être directement accessible à partir de l’intérieur du logement.

 

La GTL doit contenir :

- le panneau de contrôle s’il est situé à l’intérieur du logement. Si le câble de branchement est placé dans un compartiment de goulotte, ce compartiment doit posséder un couvercle indépendant (§ 6.1.3 NF C 14-100)

- le tableau de répartition principal avec une réserve  minimale de 20%

- le tableau de communication

- 2 socles de prise de courant 2P +T 16 A protégé par un circuit dédié pour alimenter des appareils de communication placés dans la GTL

les autres applications de communication (TV, satellite, etc..) lorsqu’elles sont prévues.

 

 

 

 

 

 

 

Cliquez pour agrandir les schémas

Schéma et Identification des Circuits

 

 

Chacun des circuits doit être repéré par une indication appropriée correspondant aux besoins de l’usager et du professionnel.

Ce repérage doit préciser :

- les locaux desservis

- la fonction des circuits

 

Ce repérage doit être lisible, de qualité durable, correctement fixé et doit rester visible après l’installation du tableau. Il doit être compréhensible sans avoir recours aux schémas électriques de l’installation.

 

Pour toute installation électrique, il y a lieu d’établir un schéma, diagramme ou tableau à remettre à l’utilisateur.

Les indications que doivent porter les schémas sont :

- nature et type des dispositifs de protection et de commande

- courant de réglage et sensibilité des dispositifs de protection et de commande

- puissance prévisionnelle

- nature des canalisations pour circuits extérieurs

- nombre et section des conducteurs

- application (éclairage, prise…)

- local desservi (chambre, cuisine, salle de bain…)

La Prise de Terre

 

La prise de terre est un élément important dans une installation électrique, elle assure la liaison avec la masse du sol naturel par les conducteurs de protection (jaune/vert) vers les carcasses des appareils métalliques fonctionnant à l'électricité. Elle permet d'écouler les courants de fuites, associée à un disjoncteur différentiel ou inter différentiel 30mA, cette connexion évacue dans le sol les fuites accidentelles de courant et coupe le secteur en cas d'anomalie.

En l’absence de prise de terre, un défaut d'isolement peut entraîner le report de la phase sur la carcasse et toute personne qui la touche se transforme alors en fil conducteur capable de véhiculer le courant à la terre, avec le risque de s’électrocuter. En présence de la prise de terre, le courant s’évacue dans le sol, le disjoncteur différentiel coupe le secteur et la sécurité est assurée.

La prise de terre est constituée d’un piquet en acier galvanisé de 1,50 ou 2,00m, bon conducteur qui ne craint pas la corrosion et qui est en bon contact avec le sol.

Relier la prise de terre à l'installation 

La connexion doit être sûre, durable et protégée contre la corrosion.

 

Les liaisons sont réalisées avec des fils conducteurs de section précise :

   Le conducteur de terre qui assure la liaison entre la prise de terre et la barrette de  mesure est de 25 mm² en cuivre.

  Le conducteur principal de protection qui assure la liaison entre la barrette de mesure et le tableau de répartition est de 10 mm² si la phase alimentation du tableau est de 10 mm2 ou 16 mm2 pour une phase de 16 mm2.

Important: Il est interdit d'utiliser comme prise de terre les canalisations d'eau, de gaz ou de chauffage central, ou  toutes gaines métalliques des câbles.

 

 

Valeur de la résistance de la prise de terre: Voir tableau ci-dessous

Liens sur les Normes

 

Quelques sites sur les Normes

Haut de Page

Menu

Haut de Page

Menu

Haut de Page

Menu

Haut de Page

Menu

Haut de Page

Menu

Haut de Page

Menu

Haut de Page

Menu

Equipement minimal:

Alimentation du bâtiment

Niveau Karénique

Nk < 25 (AQ1)

Nk > 25 (AQ2)

Bâtiment équipe d'un paratonnerre

obligatoire

obligatoire

Alimentation BT par une ligne entièrement ou partiellement aérienne (1)

non obligatoire

obligatoire (2)

Alimentation BT par une ligne entièrement souterraine

non obligatoire

non obligatoire

Nature du circuit

Section minimale des conducteurs (mm²)

Courant assigné maximal du dispositif de protection (A)

Cuivre

Disjoncteur

Fusible

Eclairage, volets roulants, prises commandées

1,5

16

10

VMC

1,5

2 (1)

non autorisé

Circuit d’asservissement tarifaire, fil pilote, gestionnaire d’énergie, …

1,5

2

non autorisé

 

Prises de courant 16 A :
- circuit avec 5 socles maxi.
- circuit avec 8 socles maxi.

 

 

1,5

 

 

16

 

 

non autorisé

2,5

20

16

Circuits spécialisés avec prise de courant 16 A (machine à laver, sèche-linge, four,…)

2,5

20

16

Chauffe-eau électrique non instantané

2,5

20

16

 

Cuisinière, plaque de cuisson
- en monophasé
- en triphasé

 

 

6

 

 

32

 

 

32

2,5

20

16

Autres circuits y compris
le tableau divisionnaire (2)

1,5

16

10

2,5

20

16

4

25

20

6

32

32

(1) Sauf cas particuliers où cette valeur peut-être augmentée jusqu’à 16 A.
(2) Ces valeurs ne tiennent pas compte des chutes de tension.

Dispositif différentiel

Résistance de la prise de terre

650 mA

77 ohms

500 mA

100 ohms

300 mA

167 ohms

100 mA

500 ohms

or:maroon;font-weight:bold; language:fr'>100 ohms

300 mA

167 ohms

100 mA

500 ohms